Cultural Mobility Flows: European Outermost Regions and Overseas Countries and Territories

Cultural Mobility Flows: European Outermost Regions and Overseas Countries and Territories

Rapport et recommandations en français - voir ci-dessous.

This publication follows a Mobility Webinar organised by On the Move in April 2022 as part of a series of online discussions investigating international artistic and cultural mobility issues. For this webinar, On the Move collaborated with Archipel.eu partners in order to discuss cultural mobility in European Outermost Regions and Overseas Countries and Territories. Addressing the specificities of these European contexts (from operating in isolation to having a low sense of belonging to Europe, from dealing with the effects of the pandemic to reshaping postcolonial relations, etc.), arts professionals were invited to share experiences and trends, identify burning issues and related needs, and imagine action for fairer cross-border mobility flows. 

This report presents the main takeaways of the conversation as we greatly benefited from the input of representatives based in these European territories, who shaped and brought value to the online conversation. This publication also outlines recommendations to cultural operators and decision-makers for providing contextual support – including support for professional development and access to professional information and tools. 


Les flux de la mobilité culturelle, Régions ultrapériphériques et pays et territoires d’outre-mer de l’Union européenne

Cette publication fait suite au Webinaire ‘Mobilité’ organisé par On the Move en avril 2022 dans le cadre d’une série de discussions en ligne portant sur les questions de mobilité artistique et culturelle internationale. Pour ce webinaire, On the Move a collaboré avec ses partenaires d’Archipel.eu afin de discuter de la mobilité culturelle dans les régions ultrapériphériques et les pays et territoires d’outre-mer de l’Union européenne. En abordant les spécificités de ces contextes européens (parmi lesquelles l’isolement, le faible sentiment d’appartenance à l’Europe, la gestion des effets de la pandémie et le remodelage des relations postcoloniales), les professionnel·le·s de l’art ont été invité·e·s à échanger sur les expériences et les tendances actuelles, à identifier les sujets brûlants et les besoins connexes, et à envisager des actions en faveur de flux de mobilité transfrontalière plus équitables.

Ce rapport présente les principales conclusions de cette session, qui a grandement bénéficié de la contribution des représentant·e·s basé·e·s dans ces territoires européens, lesquel·les ont apporté des éclairages contextuels à la conversation en ligne. Cette publication offre également des recommandations à l’intention des opérateur·rice·s et des décideur·euse·s culturels en vue de fournir un soutien contextuel – notamment au développement professionnel ainsi qu’un accès aux informations et outils professionnels.

Traduction en français du rapport et des recommandations politiques, soutenue par l’Institut français. Traduction par Sandra Proutry-Skrzypek.