17.07.2019

Institut français du Japon > Evaluation du programme de résidences artistiques de la Villa Kujoyama

Dans le cadre de la convention n°2 de financement de la Villa Kujoyama intervenue le 30 janvier 2019 entre la FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER, L’INSTITUT FRANÇAIS (IF) et l’INSTITUT FRANÇAIS DU JAPON (IFJ), l’un des objectifs du projet de la Villa Kujoyama, déclinés dans le plan prévisionnel d’actions prévoit : « la valorisation du travail de recherche des résidents, avec en particulier la commande d’une évaluation qualitative externe du programme, incluant un diagnostic et une étude d’impact de la résidence sur la carrière de l’artiste résident ».

Cette évaluation externe contribuera à :

 Renforcer la stratégie de l’établissement

 Construire des éléments de décisions et un dialogue autour des enjeux stratégiques avec les parties prenantes

Pour ce faire, ses objectifs sont de :

 Etudier l’impact d’une résidence à la Villa Kujoyama dans le parcours d’un artiste/créateur ;

 Faire un diagnostic du programme dans un contexte aux spécificités à la fois géographique, politique, culturel et économique : réaliser une cartographie des lauréats, vérifier la pertinence du processus de sélection, du choix des disciplines, de la durée du séjour, de la qualité des programmes duo et métiers d’art (initiés en 2014).

 Porter une appréciation sur les activités et la qualité du programme de résidence et sur son évolution au regard des attentes des créateurs-résidents, de la direction, des tutelles et depuis la réouverture de la Villa Kujoyama en 2014, du principal mécène. Cette appréciation mettra en perspective l’adéquation des conditions de réalisation du programme, ses moyens et l’organisation du dispositif avec les objectifs de ce programme.

Le prix maximal de la prestation s’élève à 45 000 euros net. L’établissement versera le montant correspondant à la prestation selon l’échéancier ci-dessous :

 40% lors de la signature du contrat ;

 20% lors de la remise du pré rapport ;

 40% du montant total à la réception et validation du rapport définitif par l’Institut français du Japon en avril 2020. Le prix fixé dans le marché est ferme et non négociable. Il tient compte de tous les éléments (frais de déplacements en France et au Japon, hébergements, honoraires etc), de toutes les circonstances et de toutes les particularités propres au bon déroulement de la prestation.

Date limite : 7 août 2019

Consultez le cahier des charges