26.01.2019

Commission internationale du théâtre francophone > appel à projets

La CITF a été créée en 1987 afin de soutenir la réalisation de projets multilatéraux de création et de circulation théâtrale.

La Commission internationale du théâtre francophone (CITF) est composée de membres statutaires et de membres associés, représentés à l’Assemblée générale par des fonctionnaires et des experts artistiques choisis parmi les professionnels du théâtre.

La CITF se réunit une fois par an et apporte son aide financière sur la base de deux programmes, l’un pour soutenir les coproductions dans toutes les étapes de création, production et diffusion, l’autre pour permettre la réalisation d’une phase d’exploration sous forme de rencontres artistiques pouvant mener à une coproduction. A ce jour, plus de 250 projets ont été soutenus à travers la francophonie, donnant aux artistes l’occasion de se rencontrer, de confronter et d’enrichir leurs démarches artistiques, de découvrir d’autres cultures francophones et d’aller à la rencontre de nouveaux publics.

La valorisation de la place des femmes dans la société est un enjeu crucial du développement mondial. La CITF est sensible à contribuer au renforcement de l’équité femmes-hommes dans le secteur théâtral.

Programme régulier :

Pour être admissible, un projet doit impliquer au moins trois partenaires artistiques (dont au moins deux compagnies théâtrales) originaires de trois gouvernements de l’espace francophone, répartis sur deux continents. Compte tenu de leur éloignement géographique et des difficultés accrues de déplacements et communications, il a été admis, par dérogation, qu’un partenaire situé en France métropolitaine et un partenaire français d’Outre-mer pouvaient constituer deux entités admissibles dans les critères de la CITF à condition que le troisième partenaire soit originaire, lui, d’un autre pays de l’Espace francophone.

Le montant demandé à la CITF dépend du type de projet et des besoins budgétaires.

La somme attribuée ne doit pas être dédiée à un poste précis mais couvre notamment une partie des surcoûts des frais de déplacement et d’intendance qu’entraîne l’obligation de trois partenaires dans trois pays, deux continents.

La subvention demandée à la CITF ne peut constituer, sauf exception, qu’une participation financière d’appoint.

Programme d'exploration :

La CITF soutient, via ce programme, des demandes visant l’organisation d’une rencontre active entre partenaires potentiels pour explorer les capacités de travail en commun, découvrir les convergences et divergences artistiques et envisager une coproduction.

La somme demandée doit favoriser la mobilité des artistes et créateurs (déplacement, logement, indemnités quotidiennes et frais connexes) mais ne peut représenter plus de 75 % des dépenses. Le montant maximal de la subvention est de 5 000 euros.

Date limite : 1er mars 2019

Trouvez toutes les informations en ligne