08.03.2017

Résidence de création dans les Terres australes et antarctiques françaises "Atelier des Ailleurs 4"

L’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et le ministère de la Culture et de la Communication, direction des affaires culturelles-océan Indien (DAC-OI) lancent l’édition 2017 / 2018 de la résidence de création exceptionnelle dans les terres australes françaises (Crozet, Kerguelen, Amsterdam), « L’Atelier des Ailleurs 4 ». Destiné à accueillir deux artistes simultanément, ce projet est mis en œuvre par le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) de La Réunion.

Une résidence exceptionnelle
Cette initiative vise à inscrire l’art contemporain dans le contexte des derniers territoires éloignés de l’activité humaine. La préservation de la nature et du climat sont aujourd’hui un enjeu essentiel et une source d’inspiration pour l’art et la création. Occasion unique de renouer avec la conception séculaire du voyage initiatique, « l’Atelier des Ailleurs » permet à deux artistes de délocaliser leur pratique dans des conditions de création et de recherches inédites. Plus généralement, il offre l’opportunité aux scientifiques et aux artistes d’interroger leurs démarches respectives.

L’appel à candidature 2017 / 2018
Vous êtes poète, écrivain, musicien, chorégraphe, plasticien, vidéaste, réalisateur, photographe… et voulez vivre une expérience extraordinaire d’environ trois mois de création dans les Terres australes et antarctiques françaises entre décembre 2017 et avril 2018 ; vous ne craignez pas l’éloignement (les îles australes françaises sont à plusieurs jours de mer de l’île de La Réunion), ni l’absence de liaison internet ou de téléphone portable et vous êtes en bonne santé physique.

Vous séjournerez sur l’une des bases subantarctiques françaises (Port-aux-Français à Kerguelen, Alfred Faure à Crozet ou Martin de Viviès à Amsterdam), aux côtés des personnels (scientifiques, météorologues, militaires…) qui mènent sur place des missions de souveraineté, de recherche scientifique ou de préservation des milieux naturels.

À l’issue de cette résidence de création, votre travail sera présenté à La Réunion, en Métropole et si possible, dans la zone sud-ouest de l’océan-Indien, en Europe et dans le reste du monde. Cette présentation pourra s’organiser dans le cadre de partenariats avec des musées, des galeries, des fondations, des espaces culturels ou des associations que vous aurez mobilisés en amont.

Cette résidence est dotée d’une bourse individuelle forfaitaire de 5 000 euros et les frais de production sont pris en charge par le FRAC dans la limite d’un budget prédéfini.

Date limite: 31 mai 2017

Trouvez toutes les informations en ligne